Comment augmenter ses chances d’obtenir un crédit immobilier ?

Crédit immobilier : quelques questions à se poser

 credit immobilier

–  Quelle est ma situation financière ?

Si c’est possible, il est préférable de rembourser vos crédits à la consommation pour augmenter et négocier les modalités du crédit immobilier. Il est conseillé de ne pas être à découvert 3 à 6 mois avant la demande de prêt.

–  Ma situation professionnelle est-elle stable ?

Les banques privilégient les personnes ayant un contrat de travail à durée indéterminé (CDI) et plusieurs années d’ancienneté dans leur société. Si vous êtes artisan ou professionnel libéral, n’hésitez pas à fournir 2 ou 3 années de bilan.

–  Quel est le montant de mon apport personnel ?

Un apport personnel représente la somme que vous pouvez investir dans l’achat d’un bien immobilier. Les banques exigent un apport personnel de minimum 20 % du montant de l’opération. Si le montant de votre apport personnel est important, vous bénéficiez d’un taux de crédit plus avantageux.

–  Quelle est ma capacité d’endettement ?

Il est important de définir la somme que l’on peut rembourser tous les mois pour un prêt immobilier. A savoir que vos mensualités tout crédits confondus ne doivent pas dépasser le tiers de vos revenus.

–  Est-ce que je peux avoir des aides ?

Il existe de nombreux prêts aidés réservé à l’achat d’une résidence principale permettant de constituer votre apport personnel. Pour connaitre vos droits, vous pouvez contacter la mairie de votre commune, votre caisse de retraite, votre agence départementale pour l’information sur le logement (ADIL) ou des organismes comme Action Logement… .

–  Est-ce que je connais les différentes formules de prêt ?

Vous avez le choix entre le taux fixe, le taux révisable ou le taux mixte.

1)      Le taux fixe permet de connaitre le montant de vos mensualités pendant toute la durée du prêt. Le taux est défini à la signature du contrat.

2)      Le taux révisable varie à la hausse ou à la baisse en fonction du taux de la BCE (Banque Centrale Européenne) pendant toute la période de remboursement.

3)      Le taux mixte est un prêt divisé en deux périodes. Une première à taux fixe et une deuxième période à taux variable.

Nous vous conseillons de choisir en fonction du niveau actuel des taux, tout en sachant que le taux révisable peut comporter une part de risque.

–  Quelle garantie faut-il pour un prêt immobilier ?

Pour se protéger en cas de non paiement, la banque exige une garantie sur le logement acheté: hypothèque, caution ou privilège de prêteur de deniers (sauf pour logement acquis en vente en l’état futur d’achèvement). Il est préférable de se renseigner sur toutes les options pour trouver la plus adaptées à votre situation.

–  Est-ce je dois regarder les taux de crédit immobilier des autres banques ?

N’hésitez pas à vous renseignez auprès de plusieurs banques pour connaitre leur taux de crédit immobilier. Votre banque a peut-être un taux de crédit moins avantageux.

–  Comment choisir la meilleure offre ?

Le taux de crédit n’est pas le seul élément à prendre en compte. Il faut également vérifier : le coût de l’assurance, le coût de la garantie, les frais de dossier, la souplesse (modulation des échéances, remboursement anticipé…). Si vous décidez de souscrire à un taux fixe, votre banquier est dans l’obligation de vous indiquer le Taux Effectif Global (TEG). Le TEG est un excellent moyen de comparaison, il comprend tous les coûts du crédit immobilier : frais de dossier, assurance…

–  Quels sont les documents à fournir lors d’une demande de prêt ?

1)      Une pièce d’identité

2)      Compromis de vente (s’il est déjà signé)

3)      Un justificatif de domicile

4)      Vos 2 derniers avis d’imposition

5)      Vos 3 derniers relevés de compte bancaire

6)      Vos 3 derniers bulletins de salaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.