Evolution taux immobilier

Un changement d’orientation pour l’immobilier français ?

evolution taux immobilier

L’été 2013 semble marquer un changement important dans le marché de l’immobilier français : annonce d’une augmentation des frais de notaire (dits aussi droits de mutation), hausse des taux d’intérêt, diminution de la fiscalité sur les plus-values lors de la vente d’une habitation secondaire ou d’un bien locatif. Cependant, les regards sont orientés vers une evolution taux immobilier. Depuis un an, ils sont en constante baisse, le mois de juin relève un taux historiquement bas soit 2,89 %. Au fil de l’année, les acquéreurs ont vu leurs solvabilités s’améliorer. En revanche, l’étude réalisée par l’Observatoire Crédit Logement-CSA constate qu’en juillet le taux est légèrement remonté pour atteindre 2,92 %, « pour la première fois depuis janvier 2012, le taux ne baissent plus ». Pour l’instant, cette augmentation n’a pas de réel impact, car elle est presque insignifiante.

Un pouvoir d’achat immobilier menacé ?

Si le taux continue sa progression, ce ne sera pas sans conséquence pour le marché immobilier. En effet, le pouvoir d’achat immobilier des français  sera réduit. « Les primo-accédants modestes seraient les plus pénalisés » annonce une note des notaires de France diffusée en juillet. Ainsi, ils indiquent que les taux bas ont permis « de maintenir un certain niveau de volume de ventes », de ce fait, ils ont empêché une baisse des prix qui aurait pu être plus importante si le nombre de transactions s’était effondré. 

Ces dernières années les prix des biens immobiliers n’ont pas cessé d’augmenter. Ils ont triplé dans la région Ile de France et doublé dans les autres régions. La constante augmentation des prix conduit le marché de l’immobilier à s’essouffler. C’est pourquoi, aujourd’hui, les prix de l’immobilier sont en baisse presque partout même dans la métropole parisienne. En moyenne nationale, les prix des maisons chutent de 1,8 % et celui des appartements de 1,2 %.

_________________________________

 Pour plus d’information,n’hésites pas à consulter les liens suivants :
Les Echos
Libération 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.